Le ciel nuageux plombait Claudine. Kaveh était reparti la tête pleine de mots confus : Joyeux… Bourgogne… Pourquoi ? Et cette drôle d’envie d’une bière fraîche… La vue du Clos de Vougeot à l’horizon calmait ses pas. Tout était si paisible en ce mois de juin. Un cep de vigne arraché sur le côté retint un instant son attention. Sombre. Courbé. Quel âge pouvait il avoir ? 20, 30, 40 ans ?  Claudine guettait toujours. Il lui semblait avoir aperçu du mouvement au milieu des vignes. Les feuillages bougeaient sur sa gauche un peu plus loin. Un train surgit à l’horizon comme une fusée. Plus près, une rangée de cyclistes aux maillots s’alignait, poussée par le vent.  

……………..

Publicités

Pierre C. assistée  par Isabelle C. jeudi 29 mars 2018. Vincennes.

CEPAGES ET GEOLOGIE Jeudivin 29 Mars 2018

Introduction :

La géologie n’est qu’un élément constitutif du terroir, de l’Unité Terroir de Base (UTB).

Les ouvrages utilisés :

  • Grand atlas des vignobles de France (Benoît France) (ed Solar)
  • Terroirs et vins de France : itinéraires œnologiques et géologiques (ed BRGM)
  • Dictionnaire encyclopédique des cépages (Pierre Galet)

Le terroir est constitué de :

  • Dictionnaire encyclopédique des cépages de Pierre Galet.

    Facteurs naturels :

    • La géologie : l’histoire (étages) et la nature lithologique
    • L’agropédologie : la nature des sols, la granulométrie, la perméabilité et l’altération
    • Le paysage : la topographie, l’altitude, l’orientation des pentes, l’ouverture
  • Cépages : porte greffe et greffons
  • Facteurs humains : production, vendange, vinification
  • Climat du millésime
  • Définition d’un viticulteur alsacien Loberger à Bergholtz
  • La genèse d’un Terroir
  • Né de la terre: Le caractère des grands vins dépend essentiellement de la nature du sol, son terroir, de sa situation, de la présence de minéraux assimilables par la vigne, de l’argile pour retenir l’eau et du sable pour assurer une bonne aération de la terre. A chaque type de sol correspond une personnalité du vin.
  • Né du ciel : Un sol favorable ne suffit pourtant pas, les conditions d’ensoleillement, l’exposition au vent ou aux brumes matinales, la présence d’un cours d’eau à proximité, tous ces facteurs du climat influent à la fois sur le sol mais aussi sur la croissance et la qualité du raisin.
  • Né de la main: Pour que l’alchimie fonctionne, il faut aussi un alchimiste. C’est là que le talent et l’expérience des Hommes subliment les caractéristiques naturelles du sol et du climat. C’est le choix du cépage, l’entretien du sol, la conduite de la vigne, les conditions de vendange, la maîtrise de la vinification qui vont faire la différence.
  • Ainsi naît un terroir, écheveau complexe de relations mutuelles entre les roches au sous-sol, la terre, l’atmosphère, le temps qu’il fait et le temps qui passe. Un environnement en relation harmonieuse avec la vigne, éléments que le vigneron a apprivoisés à sa façon depuis des siècles, pour y faire éclore la « saveur d’un terroir », transmise au vin.

Sérieux, érudit, et savoureux.

Petit aperçu géologique de la France :

Une carte géologique globale et une carte géologique par vin.

  • Le V Hercynien : les vieux granites et auréoles métamorphiques (schistes, gneiss), volcanisme : Armor, Anjou, massif central, Vosges
  • Les cuvettes sédimentaires : les côtes, les calcaires, sables et argiles
  • Les accidents : fossé alsacien rhénan, fossé rhodanien, vallée de la Durance
  • Les jeunes montagnes : Alpes et Pyrénées

 

XXXXX

Choix des cépages :

Simples, classiques, ubiquistes.

  • Chardonnay : Longtemps tenu comme la forme blanche du pinot ( Galet)
    • Grande expansion : 46 430 ha en 2011
      • Bourgogne : 16 011 ha
      • Languedoc : 11 655 ha
      • Champagne : 9 763ha
    • Calcaire :
      • Jura : Bugey
      • Bassin parisien : Chablis
    • Argilo-calcaire
      • Fossé rhodanien : Beaujolais blanc
    • Pinot noir : typique de la bourgogne depuis la gaule
      • 8° cépage noir en France : 30 701 ha en 2011
        • Bourgogne : 10 541 ha
        • Champagne : 13 044 ha
        • Languedoc : 2 182 ha
      • Métamorphique :
        • Axe varisque armoricain : Tigné
      • Sédimentaire
        • Fossé Rhénan : Bergholtz
      • Volcanique :
        • Auvergne : Neschers

Pour juger de l’effet de la géologie sur les vins : 3 chardonnay et 3 pinot noir en dégustation.

 

Bugey 2009. Henri Desserrières. Unanimité. Un nez sucré, point d’anis une bouche en rondeur. Cave personnelle de Pierre.

BUGEY : Chardonnay Blanc

Appellation Bugey contrôlée AOC anciennement VDQS 2009

Henri Desserrières 139 grande rue 01150 SAINT SORLIN EN BUGEY ( 0474358248)

Fait aussi du gamay rouge et du jacquère pour faire du vin mousseux.

C’est dans le cadre du salon de la gastronomie de Bourg, au concours des « 7 Ceps », que Henri Desserrières s’est vu décerner le Cep d’Or 2010, pour son chardonnay en AOC du Bugey millésime 2009.

C’est dans le cadre du salon de la gastronomie de Bourg, au concours des « 7 Ceps », que Henri Desserrières s’est vu décerner le Cep d’Or 2010, pour son chardonnay en AOC du Bugey millésime 2009.

Carte BRGM MONTLUEL  699

Jura secondaire : calcaires  argovien ( J5) à Bajocien ( J1) plissé faillé NE/SE avec vallées transversales aux plis consécutives au plissement en anticlinaux et synclinaux et surtout au graben du Rhône par distension

Alluvions fluviales post würmiennes Fy et moraines glaciaires Gx

 

Atlas des vignobles p 169

490 ha / 27750 hl/an ( 10 000 ha avant 1875 phylloxéra)

Entre Jura et Savoie

Légions romaines et moines

Chardonnay 7000 hl/an

Sur terrains argileux couvrant les croupes morainiques du bassin de Belley et de la vallée du Rhône à 200 m NGF ou sur éboulis au pied des collines et des falaises calcaires (Grand Colombier 1530m)

Sur la rive droite du Rhône au sud du Jura, bien irrigué avec pluies importantes ( 1200 mm fréquentes et intenses en été ) avec températures élevées pendant la phase de maturité.

Le raisin est sensible aux attaques de Botrytis ( pourriture grise «  botrus » en grec = grappe de vigne, mais peut –être pourriture noble ( Tokay et Sauternes)

4 crus : Cerdon au Nord, Montagneu sols argileux  en rive du Rhône à l’ouest de Belley ( St Sorlin en Bugey), Manicle ( terrasse graveleuse avec l’abbaye de St Sulpice crée par les bernardins au XII ° , où Brillat Savarin, originaire de Belley, possédait une partie de ses vignes : Mondeuse remplacée par le pinot noir) , Virieu le grand (Roussette et mondeuse dans un cirque calcaire)

Vin rond et très aromatique

Petit Chablis 2015 Sycomore. Un nez pierreux, minéral, une bouche identique; homogène.

CHABLIS

Petit Chablis AOP Appellation d’origine protégée

SYCOMORE 2015

L&C POITOUT Domaine Poitout 89168 CHABLIS

18 ha à Villy et Maligny de part et d’autre du Serein : Sycomore : Petit Chablis ( un des 6 vins de L et C Poitout)

2 chablis : Bienommée et Bonaugure

1 chablis vieille vigne : Les Vénérées

2 chablis premier cru : Opallion et Stellaris

La cuvée Sycomore Petit Chablis est issue de « Sur les Clos » : 1,40 hectare situé à Chablis dont la parcelle « Paul ». C’est un lieu où il fait toujours chaud avec un petit vent léger, on s’y sent bien. La vigne prend pied dans une bonne terre maigre à petits cailloux située sur un plateau bien exposé.

 

Carte BRGM : CHABLIS  403

J9 Portlandien calcaires du barrois séparés par bancs marneux où sont les vignes ( jurassique sup) sur Oxfordien ( J6) et Kimméridgien ( J7 & 8) plus marneux

Côte des Bar ( Bar sur seine et Bar sur Aube) : croupes et cuestas comme en Bourgogne

Vallée ouverte vers le SE

 

Grand Atlas des vignobles de France : CHABLIS p 177 à 179

Vigne sur sols bruns calcaires, bien drainés et bien exposés

Chaufferettes pour protéger le Chardonnay des gelées de printemps ou aspersion des bourgeons pour faire un cocon de glace ( avril mai)

Cépage Chardonnais appellé localement « BEAUNOIS »

PETIT CHABLIS est sur les coteaux portlandiens : 730 ha 37500 hl/an / 3150 ha 170 000 hl/an

Vin léger, bien fruité, nerveux et minéral

Nez de brioche et de Mousseron

Bouche ample, généreuse et ferme

un nez beurré, réglissé, caramel, banane. une bouche un peu en dessous. Jean-Paul Brun produit ce beaujolais blanc 2014.

BEAUJOLAIS BLANC

CHARDONNAY  Vinification Bourguignonne  Appellation Beaujolais Contrôlée

TERRES DOREES 2014

Récolté, vinifié et embouteillé par Jean-Paul Brun

Entr JPB « Crière » 69380 CHARNAY EN BEAUJOLAIS

44 ha (19 Gamay, 8 Chardonnay, 2 Pinot noir, 1 Roussanne),4 crus ( Moulin à vent 4 ha, Fleurie 5 ha, Morgon 1 ha, Brouilly 4 ha)

Depuis 30 ans, sols labourés à la charrue.

Cu et S préférés aux phytosanitaires Vendanges manuelles Raisin fermenté avec sa propre  levure

Ce Beaujolais Blanc est élaboré à partir de vignes de chardonnay plantées au début des années 1980. Ce cépage trouve son bonheur sur les terrains argilo-calcaires du domaine des Terres Dorées, sis à 300 mètres d’altitude et exposés au couchant.

Après des vendanges manuelles, les raisins sont vinifiés en cuve inox et ciment à basse température, avec bâtonnage. L’élevage se déroule ensuite lui aussi en cuve inox avec une mise en bouteille au printemps.

Le climat légèrement plus méridional qu’en Bourgogne donne ici un vin très expressif. Son nez exhale des arômes fruités dans la jeunesse du vin, plus doux une fois que celui-ci arrive à maturité. La bouche est fraîche, élégante et charnue. Un vin à garder quelques années en cave.

Terrain de prédilection argilo calcaire. Nez : beaucoup d’arômes fruités dans la jeunesse du vin, miellés, vanillés à sa maturité. Bouche est fraiche et charnue à la fois. Ce vin blanc ce déguste en apéritif sur des poissons de rivière, des viandes blanches.

 Carte BRGM TARARE 697

Limons argilo-sableux et terrain argilo calcaire exposés ouest

J 0-1a : Bajocien faciès «  pierres dorées »

Granites et schistes des monts du lyonnais (mine de fer de Sain-Bel) : 450 Ma

 

Atlas des vignobles  p 225

Sud du beaujolais

Rive droite de la Saône entre Villefranche sur saône et Lyon, St Vérand et Collonges au Mont d’Or

Appellation Beaujolais p 226

Dans les secteurs N et S du secteur :  on produit sur les sols les plus calcaires  et à partir du cépage Chardonnay , un rare vin blanc  qui porte l’appellation Beaujolais Blanc ; c’est un vin à la robe jaune pâle, souple et élégant en bouche, marqué par des arômes de fleurs  blanches tel l’acacia et l’aubépine ; selon la vinification et la qualité du millésime, il peut être conservé de 3 à 5 ans ;

le stiltson de Patrick C.

Du fruit, de la réglisse, c’est simple, direct, bon. Sélection de Bruno Quenioux pour BIBOVINO un vin signé par Gérard Depardieu.

PINOT NOIR 2015

Gérard Depardieu Terra Vitis

Sélection Bruno Quenioux pour BIBOVINO

35 rue Charlot 75003 Paris

 

Château de Tigné : XV° siècle domaine viticole de 100 ha , propriété de Gérard Depardieu depuis 1989 (cf doc château)

 

Carte BRGM THOUARCE  484

M3 : faluns tertiaires sur sables et graviers cénomaniens  C &-2a sur série des Mauges précambriennes ( foliations, plis, cisaillements) ; fossé  du Layon avec Houiller ( 4 concessions)

l

Atlas des vignobles p 105 – 107

Rive gauche de la Loire au sud d’Angers, rive gauche du Layon à l’amont (au sud)

On le rattache au vignoble de Bonnezeaux ( autour de Thouarcé) en rive droite ;

Connu pour les vins blancs moelleux grâce au cépage Chenin ;

Le pinot noir y est rare !!

Sols et sous-sols :

Série de St Georges sur Loire o5-d2: complexe schisto-gréseux et volcanique de l’ordovicien supérieur au dévonien inférieur recouverts de formations gravelo-argileuses ou sablo-argileuses du Cénomanien ; sols riches en éléments grossiers  sombres avec des teintes lie de vin ( schistes pourpres) des bandes de phtanites ( roches siliceuses gris bleuté) et de quartz affleurent localement.

Vins :

Pentes fortes, sols superficiels et ventilation des vignes induisent une concentration des baies par dessèchement ou passerillage sur souche (effeuillage) ; cette surmaturation induit finesse, complexité, fraicheur et intensité ! arômes de fruits secs, notes de fleurs blanches ( acacia, aubépine) et arômes d’agrumes ( pamplemousse, ananas et citron)  ou poire et prune.

Pinot Noir 2015

En biodynamie. J. Loberger. Pinot noir 2015 Schwartzberg. Nez épicé poivre, fumé, minéral. bouche ronde note banane.

Alsace 

PINOT NOIR 2015 SCHWARTZBERG

Mis en bouteille au domaine par J.LOBERGER récoltant à

68500 BERGHOLTZ

Domaine familial depuis 1617

8 ha de vignes en biodynamie (labour des sols, protection du vignoble avec des tisanes de plantes

Coteaux comprenant 3 grands crus : SPIEGEL, SAERING, KITTERLE

La notion de « Grand Cru » apparaît en Alsace dès le IXème siècle. Ces lieux-dits d’exception sont strictement délimités selon des critères géologiques et climatiques uniques et correspondent aux meilleurs terroirs alsaciens.

Au nombre de 51 répandus sur toute l’Alsace, nous en revendiquons trois :

Poutargue et citron.

Grand Cru KITTERLÉ : La complexité minérale

A la sortie de la vallée de la Lauch et au Nord de Guebwiller, le KITTERLÉ dessine un éperon sur le massif de l’Unterlinger, offrant ainsi différentes expositions (Sud, Sud-Est et Sud-Ouest) sur un sol à forte pente. Fort bien abrité des vents de secteur Nord, il a pour lui un remarquable ensoleillement et occupe un site unique en Alsace, à une altitude variant de 270 à 360 mètres.

Son substrat est formé de grès vosgien grossier et de conglomérat de quartzite du Buntsandstein moyen. Vers le sommet, des niveaux de grès fins micacés et des lentilles d’argile s’y trouvent parfois inter-stratifiées. À l’extrémité Ouest le terroir gréso-volcanique appartient aux grauwackes du Carbonifère.

Le sol léger et sablonneux retenu par d’immenses murs de pierres sèches n’autorise qu’un rendement très limité favorable à une grande concentration des arômes et une exceptionnelle longévité des vins.

Grand Cru SAERING : La finesse du fruit

Au Nord-Est de Guebwiller, contigu au KITTERLÉ, le SAERING se tourne vers l’Est et le Sud-Est, à une altitude variant de 260 à 300 mètres.

Recouvrant des formations oligocènes d’âge latdorfien composées de conglomérats à galets gréseux du Buntsandstein et de marnes inter-stratifiées, le terroir révèle un sous-sol calcaire pouvant occasionnellement affleurer. Le sol présente, dans son ensemble, une texture assez lourde, marno-sableuse, abondamment pourvue de cailloutis.

Nous possédons l’exclusivité de deux cépages sur ce Grand Cru: le Pinot Gris et le Gewurztraminer.

Commentaire de la dégustation :

Les vins issus de ce terroir ont un bouquet floral typique qui présente en bouche le fruité prononcé de son cépage soutenu par un caractère sec et racé. Un nez harmonieux, épicé qui se concrétise en bouche par des arômes de miel ou d’amandes grillées.

« Si tous les cépages expriment sur ce terroir le fruit et le croquant qui les caractérisent, la structure des vins possède quant à elle une fraîcheur droite, rehaussée par une remarquable note marine sensible en finale. Ces vins possèdent un caractère salivant, et de la longueur.

Le Gewurztraminer reste frais et digeste révélant un esprit salé et végétal noble, rappelant parfois les herbes d’eau. »

Romain ILTIS
Meilleur sommelier de France 2012 & Meilleur Ouvrier de France 2015

Accords mets/vins :

A déguster pour le plaisir ou sur des rôtis, gibiers, pieds de porc, gigots d’agneau ou bien des desserts au chocolat.

 

la carte comme fil rouge jusqu’au bout…

Grand Cru SPIEGEL : Charmeur et féminin

Le SPIEGEL s’étire à mi-coteau sur les deux bans de Guebwiller et de Bergholtz. Il est réputé depuis plus de 50 ans, période pendant laquelle les quelques propriétaires de ce cru se sont attachés à en préserver l’originalité.

Sur une pente moyenne comprise entre 260 et 315 mètres, il s’oriente à l’Est. Son substrat oligocène de conglomérats (à majorité galets de grès) et de marnes inter-stratifiées du latdorfien est partiellement recouvert d’éboulis et de colluvions du Trias gréseux affleurant en amont. Les sols nés de ce substrat présentent une texture argilo-sableuse aux caractéristiques hydriques satisfaisantes.

Ce terroir est propice à l’épanouissement du Gewurztraminer ainsi que du Riesling sur son versant méridional.

 

Carte BRGM NEUF BRISACH OBERSAASHEIM 378 379

Loess  CF sur cailloutis de cônes de déjection Jy

Gti : conglomérats et marnes interstratifiées tertiaires à base de galets du Buntsanstein t1 – t2 triasique ( grès vosgien bigarrés)

Granite du horst Vosges – Forêt noire( bloc vosgéso-schwarzwaldien) en bordure du graben rhénan avec remplissage potassique sur 1000 m avec diapirs.

Depuis 140 Ma les sommets vosgiens se sont relevés de près de 3000 m ; la partie centrale du fossé rhénan s’est affaissée de plus de 2000 m depuis environ 60 Ma ; si ces mouvements s’étaient poursuivis de façon régulière, ils seraient imperceptibles à échelle humaine.

La surface de discontinuité entre la croûte terrestre et le manteau se situe vers 22 km de profondeur sous les Vosges ,alors qu’elle est de 60 Km sous les Alpes ; cette intrusion de matériaux sous-crustaux a entraîné un relèvement et une distension de 4 Km d’où l’effondrement rhénan !

 

Atlas vignobles p 145 à 153

Pluviosité faible ( 500 mm/an) et fort ensoleillement ( 1370 h d’insolation d’avril à septembre ; les conglomérats laissent pénétrer les racines et bonne drainance.

L’atlas ne parle que de pinot gris ;

D’après Galet, il ne diffère du pinot noir que par la couleur des baies, variant du rose grisâtre au bleu grisâtre ;

On observe des ceps qui portent à la fois des raisins noirs et des raisins gris, ou même les trois couleurs sur une même souche !!! ou sur une baie comme des tranches de melon !! p 867

 

Vin de pays du Puy de Dôme domaine MIOLANNE 2013. Un nez nature, côté volcanique.

VIN DU PUY DE DOME

 

DOMAINE MIOLANNE Pinot noir 2013

Vin de pays du Puy de Dôme

Jean-Baptiste DEROCHE et Laure CARTIER vignerons

D 978 Route de Clermont 63320 NESCHERS

06 72 41 22 56 en conversion biologique

Carte BRGM ISSOIRE 718

Pierre ponce, coulées de lave basaltique stromboliennes scoriacées ( bêta) sur marnocalcaire de l’oligocène gc

 

Atlas des vignobles p 125

Vignobles d’Auvergne ; au sud de Clermont-Ferrand

«  côtes d’Auvergne »

« les épisodes volcaniques ont ciselé les secteurs viticoles auvergnats : tous ces vignobles sont situés sur des cônes volcaniques ;

L’absence d’élements volcaniques à Madargues donne des vins souples ;

Les argiles rouges de Boudes leur procurent de la consistance ;

L’abondance de pépérites ( rencontre de laves avec de l’eau souterraine) à Chateaugay leur donne un inimitable fumé ;

Les pouzzolanes de Corent en font un terroir naturel des vins auvergnats !!

Cf 2 articles envoyés par Deroche et Cartier ( LAVE : association volcanologique européenne)

Desserts d ‘Isabelle V.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Soirée spéciale Jeudivin à Fontenay sous bois – février 2018.

Que d’histoires ! Isabelle R. nous a régalé. Une sélection de premier choix. Des mets encore époustouflants (salade de pommes de terre de Ralph et Isabelle / une terrine de légumes de Bénédicte.P. , ce plat de légumes de Jean-Marc R. et j’en oublie).

Les goûts de François Ier, Henri IV, Louis XIII finalement étaient un peu les goûts de leurs médecins.

François 1er // Cour Cheverny domaine Desoucherie 2013 (9 €) :cépage romorantin, minéralité et côté « pétrolé »  salivant). [le roi a planté des vignes dans ce terroir]

Henri IV //Jura Arbois domaine Rolet 2016 (15,30 €) : cépage savagnin, un nez fumé apprécié.

Louis XIII // Beaujolais Cru Chénas Jean Loron bio 2016 (acheté Repaire de Bacchus de Rambuteau) : nez de fruits noirs, en bouche de la profondeur, de la réglisse, une bouche homogène avec le nez et de la rondeur.

Louis XIV // Champagne Rosé (tranquille) des Riceys 2002 (36 €): une bouche qui « pinote », une finale cerise qui nous rend bavard, très très bavard. La bouteille finie la plus vite ! Read More

Jeudivin 2018  Cahors

Les vins noirs présentés au JeudiVin de janvier 2018 (Patrick C.)

L’AOC de Cahors est située dans le département du lot sur 4 500 hectares de vigne entre Cahors et Soturac. Son vignoble produit exclusivement du vin rouge avec le cépage côt noir (appelé aussi le malbec ou l’auxerrois ou pied de perdrix).   La production est de 200 000 hectolitres par an.

Le législateur impose que chaque lot de vin comprenne au moins 70% de côt noir.

Le cahors est un vin de garde : son élevage va donc être de un à trois ans en cuve, en barrique ou en bouteille. Le Cahors a une couleur rouge vif soutenue à très soutenue, tendant au noir selon les millésimes. Read More

20 h."Dieu n'avait fait que l'eau mais l'homme a fait le vin" (1). Et Isabelle et Alain sont là. Dans l'entrée, leurs deux têtes penchées au dessus d'une table. Concentrées. Un à un nous entrons, apercevons les compères et glissons silencieusement vers la cuisine où nous retrouvons la troupe. Le son des voix monte d'un ton, et puis de deux, et de trois. Tous réunis. Quatorze convives. La grande table ovale nous tend son plateau rouge. Cette fois de nouvelles chaises blanches au polymère confortable appelle au réconfort nos arrières trains. Lire la Suite